bandeau
Accueil du site > Actualités > 3 questions / 3 réponses à Mathieu Marsaudon, responsable scientifique (...)
Accueil du site > Actualités
Également dans cette rubrique
Posté le
10juillet

3 questions / 3 réponses à Mathieu Marsaudon, responsable scientifique d’Odessol

Le Biocritt, centre de transfert de technologies spécialisé dans le domaine de l’environnement, change de nom et devient Odessol.

Pourquoi ce changement de nom ?
Ce nouveau nom nous permet de recentrer et de formaliser de façon beaucoup plus claire les trois domaines d’activité du centre de transfert de technologie. Il est la contraction des secteurs de l’eau (analyse des micropolluants…), des déchets (méthanisation et biogaz), et des sols (analyse des micropolluants…).

Quel est l’objectif de cette clarification de l’offre de services ?
Notre ambition est d’obtenir la certification CRT en 2013 (Centre de Recherche Technologique), pour valider la qualité du travail mené et bénéficier d’une reconnaissance et d’un référencement nationaux. Basée sur des référentiels de qualité, de sécurité, de gestion, de démarches commerciales, de chiffre d’affaire généré avec des PME…, cette certification sera pour Odessol une clé d’accès simplifié à certains projets.

Quels sont vos grandes thématiques de recherche ?
Nous sommes fréquemment consultés sur trois types de problématiques. Des études de faisabilité de méthanisation en premier lieu, pour les collectivités, les groupements d’agriculteurs ou les entreprises. Des études d’éco-toxicologie ensuite, en lien avec la réglementation Reach, et pour lesquelles nous effectuons différents types de test : tests de biodégradation des molécules chimiques, tests daphnies pour évaluer la toxicité du produit sur la faune aquatique, ou encore tests d’inhibition de la croissance des micro-algues. Nous intervenons enfin dans l’aide à la gestion des effluents des abattoirs, dans la perspective d’économies d’eau.