Céramiques & Traitements de surface

Céramique & Traitements de surface

Un savoir-faire made in Limoges

Berceau historique de la porcelaine et référence mondiale en la matière, Limoges a développé une expertise unique autour de la céramique technique, entre science des matériaux et génie des procédés. L’excellence de la filière Céramique & Traitements de surface repose sur un écosystème fécond constitué d’organismes de formation et de recherche, de startups et d’entreprises. Animée par le Pôle Européen de la Céramique,  elle peut se prévaloir de nombreuses applications innovantes dans des domaines industriels variés tels que la santé, l’électronique, l’aérospatial…

Céramique & Traitements de surface 5

Une filière unique

Forte d’une renommée mondiale pour sa porcelaine (IG Porcelaine de Limoges) et ses savoir-faire de création (Label UNESCO Ville Créative), Limoges est une référence universelle en la matière.
Depuis les années 80, l’écosystème local, mêlant science des matériaux et génie des procédés, s’est consolidé. En effet, de nouvelles compétences ont vu le jour, grâce aux céramiques techniques et à des procédés internationalement reconnus.
L’installation de l’école d’ingénieurs (anciennement ENSCI, devenue ENSIL-ENSCI), la création du laboratoire IRCER, le développement des centres de transfert CTTC et CITRA, ainsi que l’essaimage de startups, ont largement contribué au renouveau des céramiques et à la constitution d’une filière unique en France.

 

Le Pôle Européen de la Céramique, un expert de référence.

Le Pôle Européen de la Céramique a été créé en 2002 et labellisé Pôle de compétitivité en 2005. Référence unique au monde dans son domaine, il compte à ce jour 140 adhérents répartis dans 7 pays. Il soutient l’innovation dans la filière, en stimule l’énergie collaborative et catalyse ses synergies.
A ses côtés, l’écosystème, composé de structures de formation et de recherche, s’est progressivement étendu de la Céramique au Traitement de surface et participe ainsi à l’essor du secteur.  L’AFPI Limousin, l’ENSIL-ENSCI et le lycée des métiers Arts et Techniques constituent la pierre angulaire de l’enseignement. Très avancée, la recherche s’articule autour du laboratoire IRCER (200 chercheurs) et s’appuie sur les centres de transfert de technologies CITRA et CTTC, ainsi que sur les centres de compétences SFC et CTMNC. En complément, le développement économique de la filière sur le territoire est porté par de nombreuses entreprises bénéficiant d’expertises de pointe en matière de traitement des matériaux : Mgi Digital Technology (Ceradrop), Cerinnov, I.Ceram, Oerlikon Balzers

Céramique & Traitements de surface 6

Des outils de développement proactifs

De multiples outils structurants sont déployés et permettent à ses membres de se fédérer et de collaborer.
Tout d’abord, le Hub innovation ASC regroupe les acteurs de la recherche et du transfert de technologie.
Ensuite, un nouveau Centre de Ressources pour le Traitement de Surface accueillera bientôt  la plateforme technologique SAFIR. Fondée par le groupe Safran, Oerlikon, l’Université de Limoges, le CNRS et l’IRCER, elle aura pour objectif de transférer la recherche sur le traitement de surface vers l’industrie aéronautique.
Enfin, tous les trois ans, Ceramic Network est organisé sur le site d’ESTER. Convention d’affaires internationale sur les applications industrielles et techniques de la céramique, elle regroupe tous les acteurs de la filière, leur permet de découvrir les dernières innovations et renforce l’attractivité du territoire.

Céramique & Traitements de surface 2