bandeau
Accueil du site > Actualités > François Hollande à ESTER Technopole
Accueil du site > Actualités
Également dans cette rubrique
Posté le
11juin

François Hollande à ESTER Technopole

Le chef de l’Etat signait le contrat de plan Etat-Région, le 28 mai

Photo : Vanessa Monteil / Limoges Métropole

Attaché au Limousin, dont il a été l’élu, François Hollande est venu en personne signer le Contrat de Plan Etat Région à Limoges, en compagnie de Gérard Vandenbroucke, président du Conseil Régional, et du préfet Laurent Cayrel. Sous la coupole du bâtiment central d’ESTER, le Chef de l’Etat a d’abord souligné son attachement au territoire, et rendu hommage à ESTER, « une belle et grande idée, une image que les Français n’ont pas nécessairement du Limousin », avant de présenter le contenu du contrat.
Sur les 591 millions d’euros engagés pour la période 2015-2020, les 324 millions accordés par l’Etat font du Limousin la deuxième région la plus dotée de France par habitant. Une somme que François Hollande a justifiée par les défis spécifiques auxquels elle était confrontée : vieillissement de la population, présence des services publics dans un espace peu dense, désenclavement ferroviaire, et désenclavement numérique. Conséquence de la grande région Aquitaine, Poitou-Charentes, Limousin – une des plus vastes de France -, 191 millions d’euros financeront des projets de communication ferroviaire vers Paris, Bordeaux et Poitiers. 120 millions d’euros seront consacrés au désenclavement numérique et à l’accès au haut débit, pour développer les usages (emploi, formation, mise en réseau, e-santé…). Sur la question du numérique, François Hollande a par ailleurs rappelé que le Limousin avait su être précurseur et anticiper, précisant également que « c’est parfois parce qu’il y a des handicaps qu’il y a innovation ». Et puisque « l’excellence et l’innovation appartiennent à tous les territoires, et pas seulement aux grandes métropoles », 47 millions d’euros seront également consacrés à la recherche et à l’innovation. Preuve de son intérêt pour le sujet, François Hollande avait commencé sa journée par les visites de Cerinnov (équipementier pour les industries céramique et verrière) et du laboratoire SPCTS (procédés céramiques et traitements de surface) de l’ENSCI.