bandeau
Accueil du site > Actualités > Inno’vin : appel à manifestation d’intérêt
Accueil du site > Actualités
Également dans cette rubrique
Posté le
12mai

Inno’vin : appel à manifestation d’intérêt

Innovation vitivinicole : appel à manifestation d’intérêt

Une idée ? Un projet ? Inno’vin peut vous aider

Le cluster Inno’Vin accompagne le développement de projets innovants de la filière vitivinicole. Dans ce contexte, son Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) a pour objectif de faire remonter
idées et projets et d’aider leurs porteurs à les développer en vue de leur mise en marché.
Depuis 2010, Inno’Vin a soutenu plus de 120 projets d’innovation représentant plus de 15 M € de budget.

Pour qui ?
Cette AMI est ouverte à tout porteur de projet innovant ayant des perspectives de développement en région Aquitaine. Le projet doit être voué à une mise en marché rapide (inférieure à 5 ans).
- Entreprises (entreprises en création, fournisseurs de produits ou services, producteurs, négociants)
- Centres de recherche (laboratoires universitaires, cellules de transfert, centres de R&D)

Pourquoi répondre à l’AMI ?
Concrétisez votre projet dès sa génèse et dans les meilleures conditions grâce à une ingénierie adaptée à vos besoins pour :
• trouver les bons partenaires
• consolider votre méthodologie de gestionde projet
• bénéficier d’un soutien scientifique et technique
• accéder à des financements publics

Comment ?
Remplissez la fiche projet.
Retournez-la à contact@innovin.fr, qui évaluera les pistes possibles pour votre projet et vous donnera un retour rapide.

Les engagements d’Inno’vin
Confidentialité  : l’équipe d’Inno’Vin s’engage à la plus grande discrétion quant aux projets que vous lui soumettez. Elle peut également établir un accord de confidentialité.
Accompagnement personnalisé : chaque porteur de projet ayant des besoins particuliers, Inno’vin y répond de façon individuelle et adaptée.
Compétences  : l’équipe connaît la filière vitivinicole et ses acteurs. En cas de besoin, elle peut s’appuyer sur des expertises complémentaires.

Réponses avant le 19 juin 2015

Documents liés à l'article