bandeau
Accueil du site > Actualités > Première mondiale pour Disasolar : un panneau solaire organique (...)
Accueil du site > Actualités
Également dans cette rubrique
Posté le
3mars

Première mondiale pour Disasolar : un panneau solaire organique polychrome

DisaSolar démontre le tout premier module polychrome

Un grand pas vers la production d’énergie sur mesure

Pour la société française DisaSolar, pionnier du solaire sur-mesure, c’est le résultat d’un programme de 3 ans financé par la DGA (Direction Générale de l’Armement) en collaboration avec les laboratoires de recherche français le CNRS-XLIM-MINACOM et INES au CEA.
« C’est un grand pas vers la production d’énergie sur mesure » souligne Stéphane Poughon, Président de DisaSolar.

Les atouts de l’OPV

L’OPV présente de nombreux atouts qui le différencient des technologies existantes tels que la souplesse, la légèreté et la customisation. En jouant sur les propriétés électriques, la forme et la couleur du module OPV, il est possible de répondre précisément aux attentes du client en termes de spécification produit et intégration.
De plus, le choix de la couleur et les différentes possibilités de design permettent de proposer des solutions en énergie esthétiquement attractives
, ce qui n’est pas le cas avec les panneaux solaires de 1ére génération. Ces derniers se présentent sous une forme classique rectangulaire et de couleur unique ce qui limite leurs types d’applications.

L’entreprise se positionne sur le marché du sur-mesure, les modules solaires étant fabriqués par impression jet d’encre. Les marchés ciblés sont soit des marchés de niche soit des marchés de masse à forte valeur ajoutée. DisaSolar a acquis d’importantes connaissances sur ces marchés par l’accomplissement de divers projets via son activité de distribution de modules 1ere et 2eme générations pour lesquels le sur-mesure et l’intégration sont clés. La société a identifié chez ses clients un réel besoin : être capable d’adapter le panneau solaire à la demande.

Le projet : développement de modules solaires organiques de camouflage pour des applications duales dans l’industrie militaire et civile

DisaSolar est impliqué dans plusieurs programmes de recherche Européens et Nationaux. Ce projet financé par la DGA a pour but de développer des modules solaires organiques de camouflage pour des applications duales dans l’industrie militaire et civile.
L’effort principal du projet repose sur l’apport de solutions innovantes afin d’assembler des cellules solaires de différentes propriétés et assurer le bon fonctionnement du système complet. Pour cela, un travail important a été réalisé par les 3 partenaires au niveau du design des cellules, du développement software, des formulations d’encres et du procédé d’impression. Trois encres colorées fonctionnelles ont été utilisées pour fabriquer le module polychrome. Ce résultat a pu être obtenu par l’utilisation exclusive du jet d’encre.
DisaSolar développe le procédé d’impression sur l’imprimante de Ceradrop car elle offre une grande flexibilité du design. Aussi, le jet d’encre permet la production de masse sur substrat flexible de modules OPV grande surface.
« DisaSolar a franchi une étape importante vers le développement de module solaire organique sur-mesure en démontrant ce premier module solaire polychrome. Nous sommes très fiers de ce résultat exceptionnel qui reflète la belle collaboration avec nos partenaires de recherche ainsi qu’un travail d’équipe de qualité », Laurence Dassas, Directrice de DisaSolar.

A propos de DisaSolar :
DisaSolar concentre son activité sur le photovoltaïque sur mesure de 1ère, 2ième et 3ième génération. DisaSolar est une filiale du groupe Disa – Megamark – Postmark – Glimma. Ce groupe, expert en images appliquées et leader dans le métier de la fourniture et le déploiement de solutions imprimées, de signalétique et de marquage en communication visuelle hors média, regroupe 250 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 45M€. www.disasolar.fr ; www.disatech.fr ; www.megamark.fr ; www.glimma.com
DisaSolar mène d’ambitieux programmes de R&D en collaboration avec les laboratoires Xlim/CNRS et Ines/CEA afin de fabriquer, par méthodes d’impression, et de commercialiser à des prix compétitifs
des modules photovoltaïques organiques flexibles de 3ième génération.
Avec le soutien de son bureau d’études, l’entreprise assure l’intégralité de la conception des centrales photovoltaïques et adapte ses solutions aux demandes de ses clients.

Plus d’informations : www.disasolar.fr @Twitter : @DisaSolar
Contact DisaSolar  : Laurence Dassas, CTO